07 novembre 2011

Rien ne s'oppose à la nuit, Delphine de Vigan

    Rien ne s'oppose à la nuit, septième roman de Delphine de Vigan, et déjà couronné par deux prix littéraire, est une espèce d'autobiographie thérapeutique, où l'auteur tente de reconstituer son tissu familial.   Je connaissais déjà Delphine de Vigan avec son célèbre No et moi (adapté en film en 2010), mais aussi avec son (premier) livre sur l'anorexie, Jours sans faim. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que je trouve que l'écriture de Mme de Vigan a nettement évolué depuis le début de sa carrière. En... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 21:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

05 octobre 2011

Supplément au voyage de Bougainville, Denis Diderot

    Supplément au voyage de Bougainville est un conte philosophie paru en 1796 à titre posthume, et mettant en scène, entre autre, deux protagonistes, A et B, discutant à propos du voyage du navigateur Louis Antoine de Bougainville. Ce livre étant très court, je n'ai pas mis beaucoup de temps à le lire. Je l'ai trouvé relativement bien écrit et la structure du récit est agréable. La discussion entre le tahitien Orou et l'aûmonier, très riche de sens, m'a vraiment passionnée, et je conseille chaudement à tout le monde de... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 17:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
02 octobre 2011

Jayne Mansfield 1967, Simon Liberati

    Dans ce livre, Simon Liberati nous dévoile le destin tragique d'une star hollywoodienne, Jayne Mansfield.   Tout d'abord, lorsque j'ai vu que ce livre était sélectionné pour le Renaudot et le Goncourt, je me suis dis : "Waouh, il doit être vraiment bien !" Et, déception, M. Liberati n'a pas su combler mes espoirs. J'ai trouvé ce livre à la limite de l'initéressant, et, pour dire vrai, il m'est un peu tombé des mains. La vie de cette actrice que je ne connaissais pas ne pas franchement emballé. Cependant,... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 01:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2011

Gargantua, François Rabelais

   Gargantua, publié en 1535, est empreint de l'époque humaniste qui influença clairement François Rabelais dans son oeuvre. Cette soif de connaissance et de véracité (entre autre) est parfaitement reproduite dans ce livre.   J'ai un avis assez double sur cette lecture. Alliant récit d'aventure, de chevalerie, mais également comédie, etc, la partie axée sur les débuts de la vie du géant Gargantua m'a parue plus significative de l'époque, et de la même manière, plus intrigante à lire.  Le langage de Rabelais,... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 16:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2011

Les choses, Georges Perec

    Les choses, c'est l'histoire de Sylvie et Jérôme, couple de psychosociologues parisien, poursuivant sans cesse le bonheur. C'est un livre caractéristique des débuts de la société de consommation et empreint de divers thèmes aussi intéressants qu'intriguants que nous livre Georges Perec.    J'ai une profonde admiration pour l'oeuvre de G. Perec, et Les choses a réellement confirmé cela. Sylvie et Jérôme sont l'archétype de l'éternel couple insatisfait, persuadé que pour être heureux, il faut amasser des... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 13:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
14 septembre 2011

Un petit point sur quelques prix littéraires

  Les sélections de quelques prix littéraires (liste non exhaustive), parmi les nombreux existants :   Le prix de Flore : Crée par Frédéric Beigbeder, il récompense un "jeune auteur au talent prometteur" : - Julien Blanc-Gras, "Touriste" (Au Diable Vauvert) - Marien Defalvard, "Du temps qu'on existait" (Grasset) - Alain Guyard, "La zonzon" (Le Dilettante) - Stéphane Hoffmann, "Les autos tamponneuses" (Albin Michel) - Titiou Lecoq, "Les Morues" (Au diable Vauvert) - Patrice Lelorain, "Revenants" (La Table Ronde) -... [Lire la suite]

14 septembre 2011

L'actualité littéraire en bref #2

  Michel Houellebecq - Michel Houellebecq ne s'est présenté ni en Belgique, ni aux Pays-Bas, où il était attendu pour la parution en néerlandais de La carte et le territoire. L'auteur n'est pas coutumier de ce genre de bévue, ce qui a amenée la presse belge à s'interroger sur sa disparition. De plus, M. Houellebecq n'aurait pas répondu à ses mails depuis le mois de juin. Affaire à suivre... - Les éditions Flammarion, Albin Michel et Gallimard ont abandonné leur plainte contre Google déposée en mai dernier. Le moteur de... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 12:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
14 septembre 2011

Clèves, Marie Darrieusecq

    Clèves est le récit d'une jeune fille découvrant la puberté au fil du temps (et du livre, divisé en trois parties explicites : "Les avoir", "Le faire", et "Le refaire"). Marie Darrieusecq a ici choisi d'avoir une relation clairement frontale avec le sexe, ce qui en laissera certains - à juste titre - dubitatifs. Huit jours pour lire un livre, je sais, ça fit beaucoup par rapport au précédents billets; Mais en plus du manque de temps, je n'ai pas réellement été captivé par ce livre à ne pas laisser entre toutes les... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 09:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2011

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

  Sylvain Tesson, écrivain et voyageur, raconte dans ce livre son aventure près du lac Baïkal (Sibérie), où il a vécu en ermitage pendant six mois. Un ouvrage différent de ses autres car ici, aucun (ou presque) périple n'est décrit.    Je suis vraiment déçu. Déçu d'être déçu. J'avais déjà lu quelques ouvrages de Sylvain Tesson, et à chaque fois, j'avais été emballé. Emballé notamment grâce à la découverte des paysages, de mondes et de gens différents. Mais pour celui-ci, ou l'auteur raconte ses six mois de... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 17:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2011

L'amour dure trois ans, Frédéric Beigbeder

  L'amour dure trois ans est un roman publié en 1997, et d'inspiration clairement autobiographique. J'ai choisi de lire ce livre, en vue de sa sortie dans les salles de cinéma le 18 janvier prochain. Et que les choses soient claires d'entrée, les déboires amoureux de Marc Marronnier m'ont profondément ennuyés !    J'avais déjà lu Vacances dans le coma, et je n'avais pas vraiment été emballé. L'amour dure trois ans a confirmé mon impression sur Beigbeder, même si j'ai envie de lui donner une troisième chance.... [Lire la suite]
Posté par Lencreacoule à 14:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,